Formation : choisir les bons statuts pour son entreprise culturelle

Format d'intervention

1 journée

Première partie théorique suivie de cas pratique et atelier personnalisé pour les participants

Cours dispensé en partenariat avec un expert comptable spécialisé

Public-cible

Tout porteur de projet culturel souhaitant créer sa propre structure culturelle et s’interrogeant sur le choix des statuts les mieux appropriés à sa situation, ses valeurs, ses ambitions, etc.

Objectif

Donner aux entrepreneurs les critères et les clés pour bien choisir

Questionner les idées reçues par rapport aux différents statuts (association, SA, société coopérative…)

Détails de l’Atelier

Ce module Choisir ses Statuts est dispensé en collaboration avec un expert comptable spécialisé dans l’entrepreneuriat culturel.

Lors de ce module, seront passés en revue les principaux statuts applicables aux entreprises et entrepreneurs du secteur culturel et créatif : auto-entreprise, entreprise commerciale, sociétés coopératives, associations…

Via une partie théorique, suivie de cas pratiques et, si pertinent, d’une étude au cas-par-cas des situations et des projets des futurs entrepreneurs présents (ou des entrepreneurs se posant la question de l’évolution de leur structure), les participants à ce module de formation Choisir les Statuts de son Entreprise Culturelle seront amenés à se poser les questions suivantes :

  • Faut-il démarrer en association ?
  • Le patrimoine du chef d’entreprise est-il engagé en cas de problème de l’entreprise ?
  • Quel(s) modèle(s) permettent de faire appel à l’argent public ?
  • Quels modèles sont les plus adaptés à un modèle de croissance rapide (type startup) ?
  • Quel modèle choisir si on souhaite associer les salariés à la gouvernance de l’entreprise ?
  • Quelle différence entre SAS, SARL, EURL, SA… ?
  • Peut-on faire évoluer ses  statuts lorsque l’entreprise évolue ?

Pour chacun des statuts évoqués, les avantages et inconvénients seront explicités.

Les points forts

Revue exhaustive des statuts adaptés à l’entrepreneur culturel et créatif

Explication de leurs avantages et inconvénients

Travail personnalisé avec chacun des stagiaires pour les orienter dans leurs choix

Aller plus loin

Avant de s’interroger sur les statuts les plus adaptés à un projet culturel particulier, il convient d’avoir arrêté son modèle opérationnel et de s’être posé la question, non seulement des activités que l’on veut lancer, mais également de leur possible évolution, des partenaires que l’on souhaite démarcher, des modes de financement, etc.

Avoir suivi les modules Définir son Modèle (et idéalement Confronter son idée) permettra aux participants de mieux mettre à profit ce module.